Moscou-Paris : une vague de grand froid traverse le pays

Un sans abris est mort en région Auvergne-Rhône-Alpes. Âgé de 35 ans, son corps sa vie a été découvert hier matin à Valence, là où le thermomètre était descendu à -3 degrés dans la nuit.
Par Ralph Bechani - NP
Publié le 26 février 2018 à 7:04 Modifié le 26 février 2018 à 9:32

Partager Facebook Twitter

 

Un froid glacial venu de Sibérie touche l'ensemble du pays. Les températures ressenties vont de -5 à -20°, voire -25° dans les Alpes dès aujourd'hui et toute cette semaine. Concrètement, c'est la bise qui accentue la sensation de froid.

Météo France a placé 3 départements en alerte orange à la neige et au verglas. Chose rare, il s'agit notamment de la Côte d'Azur, avec les Alpes-Maritimes et le Var ainsi que les Alpes de Haute-Provence.

Conséquence de cette vague de froid, un sans abris est mort en région Auvergne-Rhône-Alpes. Âgé de 35 ans, son corps sa vie a été découvert ce dimanche matin à Valence, là où le thermomètre était descendu à -3 degrés dans la nuit. Selon les premières informations, il serait mort de froid alors qu’il dormait sous le porche d’une église.

Activation du plan "grand froid"

Vendredi, dans les Yvelines, c'est un homme de 62 ans, qui vivait dans les bois, qui a été retrouvé mort. En revanche, le froid ne serait pas la seule cause de son décès.

Au total, 37 départements ont déclenché le plan "grand froid", avec plus de 3 100 places temporaires d’hébergements supplémentaires pour les sans-abri, dont 500 à Paris. Plus largement, les autorités sanitaires conseillent de garder les personnes âgées et les nourrissons au chaud, et de limiter sa consommation d’électricité, surtout entre 18h et 20h.

Newest

Ralph Bechani

Journaliste


2018 © NP | Crédit photo : PHOTOPQR/LE DAUPHINE/MAXPPP



Suivez-nous

  ico twit ico face Google LogoLinkedin



Podcasts

Podcasts


Le Fil Info


Photos

Maxppp


Newsletter


Web & Mobile

Bigstakes