Sambre : les enquêteurs vont réexaminer 70 affaires de viols

L'enquête est hors norme, 70 affaires de viols et d’agressions sexuelles vont être réexaminées par la justice après la mise en examen et les aveux du "violeur de la Sambre", près de Maubeuge (59).
Par Ralph Bechani - NP
Publié le 2 mars 2018 à 8:42 Modifié le 2 mars 2018 à 9:32

Partager Facebook Twitter

 

L'homme a été arrêté lundi 26 février 2018, en Belgique. Dino Scala a été identifié par les enquêteurs comme le "violeur de la Sambre". Le suspect réside dans la petite commune de Pont-sur-Sambre (Nord) près de Maubeuge.

Âgé de 57 ans, marié et père de trois enfants, il est connu de tous dans ce village de 2 250 habitants, et occupé notamment les postes d'entraîneur puis de président du club de foot local.

Mis en examen, le prévenu a avoué une quarantaine de viols et d'agressions sexuelles. Il a ainsi reconnu 19 faits commis entre 1996 et 2012 en France ainsi que 7 en Belgique de 2004 à 2008. Plusieurs victimes sont mineures, collégiennes et lycéennes. 

Le 5 février, le suspect avait agressé une jeune mineure à Erquelinnes, en Belgique.

Son ADN a été confondu par les policiers belges et français qui ont travaillé de concert, selon le Procureur de la République Jean-Philippe Vincentini, lors d'une conférence de presse, mercredi.

Chose rare, il y a déjà eu un millier de procès-verbaux, et une centaine de suspects interpellés en 30 ans avant d'être mis hors de cause. Désormais les enquêteurs vont rouvrir 70 dossiers de viols et d'agressions sexuelles.

Newest

Ralph Bechani

Journaliste


2018 © NP | Crédit photo : PQR/VOIX DU NORD/MAXPPP - Conférence de presse du Procureur de la République Jean-Philippe Vincentini



Suivez-nous

  ico twit ico face Google LogoLinkedin



Podcasts

Podcasts


Le Fil Info


Photos

Maxppp


Newsletter


Web & Mobile

Bigstakes